Portrait d’étudiante : Cassandre

Découvrez le parcours de Cassandre qui a fait sa rentrée à IMT Lille Douai en septembre 2019 !

Pouvez-vous expliquer votre parcours scolaire avant l’école ?

Je viens de la Réunion, je suis arrivée en France métropolitaine l’année dernière. J’ai fait une classe prépa MPSI (Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur) puis PSI (Physique et Sciences de l’Ingénieur).

Pourquoi devenir ingénieure ?

J’aimais bien les mathématiques, c’est pour cela que j’ai intégré une prépa. L’école d’ingénieurs était un choix logique à la suite de ma prépa, j’ai donc tenté l’expérience ! Je trouvais aussi que c’était un métier intéressant. Ingénieur est une profession qui regroupe plusieurs définitions. C’est très vaste ! Nous pouvons travailler dans plusieurs domaines ce qui nous permet d’avoir de grandes possibilités de changements dans notre carrière.

Pourquoi intégrer IMT Lille Douai ?

L’Ecole a un bon niveau, elle propose plusieurs choix de cours, ce qui est très positif pour avoir une base généraliste dans pleins de domaines et notamment dans numérique. Comme j’ai un attrait pour ce thème c’était parfait pour moi ! A IMT Lille Douai, nous pouvons personnaliser nos années scolaires.

Nous avons pas mal de stages proposés pendant notre scolarité, ce qui apporte un côté professionnalisant à la formation. Aussi, nous pouvons faire des mobilités à l’étranger et découvrir le monde !

Que pensez-vous du choix à la carte ?

Je trouve la personnalisation du cursus très intéressante, parce que jusque-là, en prépa, on ne pouvait pas choisir ses matières. L’année prochaine, je vais choisir l’intégralité de mes cours : c’est beaucoup plus stimulant, on peut vraiment choisir les matières qui nous intéressent. De plus, on a un large choix en numérique. On peut faire une scolarité un peu hybride, tout en ayant des bases dans d’autres disciplines comme le management ou l’économie.

Au final, on obtient un diplôme généraliste, avec quand même une petite spécialisation numérique pour moi. Les cours sont variés et nous permettent d’acquérir des connaissances transversales. C’est intéressant de ne pas faire que des sciences. On a aussi la possibilité de faire pleins de choses et de ne pas rester à Lille ou Douai toute sa scolarité grâce aux mobilités internationales.

Qu’aimez-vous ?

J’aime bien voyager et découvrir de nouvelles choses. Je suis déjà partie en Afrique du Sud, Ile Maurice, Canada, Angleterre, Pays-Bas.

Que voulez-vous faire plus tard ?

Pour l’instant, je n’ai pas d’idée fixe. Cependant, c’est vrai que depuis le lycée, j’aimerai plus me tourner dans le domaine de la défense, de l’armée. Comme je fais de la DATA, pourquoi pas travailler en tant que data scientist dans la défense.

Quel projet avez-vous été la plus fière de faire à l’école ?

Je dirai que c’est mon projet ouvert « Pourquoi pas moi ? » que nous avons eu cette année.  Nous étions par groupe de 6 étudiants et nous sommes allés dans des lycées, nous avons échangé, conseillé, débattu sur l’actualité avec les élèves. Nous avons aussi pu les aider dans leur orientation et leur faire découvrir le métier d’ingénieur, montrer que c’est une profession accessible à tous.

Quel cours vous intéresse le plus ?

Le cours de DATA où nous pouvons manipuler beaucoup de données. Ce cours m’a rassuré pour le choix de mon futur dans ce domaine. Aussi j’ai apprécié le cours d’introduction à l’économie. Ce cours nous permet d’avoir des aspects généraux dans des domaines non scientifiques mais utiles pour certains projets.

Etes-vous dans une association à l’école (sport, musique, etc) ?

Je suis présidente du club vidéo de l’Ecole. Avec le club vidéo, nous retraçons les événements marquants de l’Ecole, nous faisons des émissions, des parodies, des défis.

Je suis aussi secrétaire de l’Eurotandem et du club Brasseur, je travaille au pôle communication du CAPA. Et enfin je suis  au comité d’œnologie .

Quelles sont les qualités que doit avoir un ingénieur ?

Un ingénieur doit être polyvalent et avoir une grande capacité d’adaptation, il va travailler avec des personnes qui auront différentes compétences, il faut ainsi qu’il soit à l’écoute.

Il doit aussi être polyvalent. Il doit être au courant des dernier faits d’actualités, se tenir informer et  connaître les problèmes d’aujourd’hui.